Frontières d’archives. Recherches, mémoires, savoirs

Penser les archives des savoirs dans le monde contemporain – où les catégories traditionnelles qui régissent notre rapport à l’archivage et à la mémoire ont éclaté et où règne désormais la mobilité – nécessite de faire la part du stable et du mouvant, de l’ancien et du nouveau, du matériel et du virtuel, aussi bien que des pratiques et des concepts. Autant de frontières que les auteurs de cet ouvrage ont questionnées en présentant diverses facettes de ces archives, allant du rapport avec les producteurs à l’émergence de nouveaux acteurs, des compétences techniques aux formes sociales qu’elles génèrent, des contraintes de l’ère informatique aux transformations épistémologiques, des institutions qui abritent ces archives jusqu’aux politiques qui les dirigent.

 

Lien vers Frontières d’archives

Lien vers Editions des archives contemporaines

Sommaire de l’ouvrage : sommaire_frontieres


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *