Christine Laurière

Christine LaurièreChercheure au CNRS, membre du IIAC- équipe LAHIC (EHESS, CNRS, Ministère de la culture)

Anthropologue, Christine Laurière est chercheure au CNRS,  spécialiste de l’histoire de l’anthropologie qu’elle enseigne à l’EHESS. Ses premiers travaux ont porté sur l’histoire de l’américanisme, l’institutionnalisation de l’ethnologie française, en prenant pour support le prisme biographique, à travers Paul Rivet, Georges Henri Rivière, Alfred Métraux, Arnold Van Gennep, Marcel Mauss, Jacques Soustelle, etc. Ses recherches actuelles se concentrent sur la fabrique du savoir ethnographique en situation coloniale, l’histoire des missions ethnographiques françaises et de la pratique de terrain, la professionnalisation du métier d’ethnologue, l’histoire des musées anthropologiques (en particulier le musée d’ethnographie du Trocadéro et le musée de l’Homme) qui permet de faire la prosopographie des générations successives d’ethnologues, des équipes de recherche. Elle s’interroge également sur la dimension militante du savoir anthropologique dans différents contextes (guerre, construction nationale, décolonisation, programmes de développement, etc.)
Elle dirige l’axe « Institutionnalisation de l’anthropologie, 1910-1940 » au sein de l’encyclopédie en ligne sur l’histoire de l’anthropologie Bérose et coordonne une série de Carnets de Bérose (en ligne, open access) consacrée aux « Missions, enquêtes et terrains dans les années 1930 », constituée pour l’instant de quatre ouvrages.

Ayant en chantier une recherche biographique sur Alfred Métraux, auquel elle a déjà consacré plusieurs publications, elle travaillera, dans le cadre de l’ANR VISA, sur la relation maître-disciple entretenue par Métraux avec ses premiers mentors, sa vocation d’ethnologue, les réseaux savants qu’il participa à créer, en Argentine, aux Etats-Unis, et son rôle de passeur entre diverses traditions anthropologiques. Une grande attention sera accordée à ses carnets de terrain.

2015 1913, la recomposition de la science de l’homme, Carnet de Bérose 7, Lahic/ Département du Pilotage de la recherche et de la politique scientifique de la Direction générale des patrimoines (ministère de la Culture)

2014 L’Odyssée pascuane. Mission Métraux-Lavachery à l’Ile de Pâques 1934-1935, Carnet de Bérose 3, Lahic/ Département du Pilotage de la recherche et de la politique scientifique de la Direction générale des patrimoines (ministère de la Culture)

2009 « La Société savante des Américanistes de Paris : une société savante au service de l’américanisme », Journal de la Société des Américanistes, 95-2 : 93-115.

2008 Paul Rivet, le savant et le politique, Paris, Publications scientifiques du Muséum national d’Histoire naturelle, collection « Archives »

2005 « D’une île à l’autre : Alfred Métraux en Haïti », Gradhiva, « Haïti et l’anthropologie », n.s., 1 : 181-208. http://gradhiva.revues.org/359

1995/96 « Alfred Métraux, un ethnographe sur les marches de la civilisation », Bulletin du Centre Genevois d’Anthropologie, « Ethnologies d’Alfred Métraux. Actes des Journées d’études de la Société suisse des Américanistes des 6-7 déc. 96 », 5 : 21-30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anthropologie – Ethnologie (XIXe – XXIe siècle)