Sebastien Plutniak

Sébastien Plutniak
Docteur de l’Ehess
École française de Rome, Lisst-Cers

Sébastien Plutniak a réalisé une thèse de sociologie historique des sciences. Il s’est intéressé  à l’introduction de procédures formalisées en archéologie, aux rapports entre les communautés scientifiques de cette discipline et celles des mathématiques appliquées.

Dans le cadre du projet VISA, il s’attachera d’abord à développer les aspects de sa recherche doctorale en résonance avec la problématique générale de la vie savante, à partir de  l’expérience collective de recherche en préhistoire menée par le groupe dit de la typologie analytique.

  • 2016. « Ce que l’on sait de soi savant : motifs et tons des rapports entre vie et science. Biologie–archéologie », N. Adell et J. Lamy (dir.), Ce que la science fait à la vie, Paris, éditions du CTHS, p. 109–129.
  • (avec Jérôme Lamy), 2013. « Esquisse d’une réflexion sociologique sur le patrimoine scientifique et technique », Sciences de la société, vol. 89, no 1, p. 140–150.
  • 2012. « Rythme d’une vie, rythme de l’histoire : Jean Guilaine et le Néolithique méditerranéen », N. Adell (dir.), Les savoirs en partage : 1960–2012, Toulouse cité de la science, t. 4, hors-série de Midi-Pyrénées Patrimoine, Éditions Midi-Pyrénéennes, Toulouse, p. 120–123.
  • 2012. « Le regard de Georges Larrouy », N. Adell (dir.), Les savoirs en partage : 1960–2012, Toulouse cité de la science, t. 4, hors-série de Midi-Pyrénées Patrimoine, Éditions Midi-Pyrénéennes, Toulouse, p. 130–135.

[ORCID, page Academia , page ResearchGate]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anthropologie – Ethnologie (XIXe – XXIe siècle)