Jean Copans – bibliographie associée Georges Balandier

Eléments bibliographiques de Jean Copans

La liste de toutes mes publications de 2000 à  2016 est disponible sur le site de l’IMAF

 

1   Sur G. Balandier (et P. Mercier) et les contextes de leurs recherches

2   Sur l’ethnologie et l’anthropologie française

3 Perpectives personnelles (éléments biographiques et interventions militantes)

4  Conceptions générales de la discipline de l’anthropologie et sociologie de la connaissance des sciences sociales sur le Sénégal et l’Afrique noire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 Sur G. Balandier, P. Mercier et leurs contextes de recherche

 

1971  Traduction F.G. Bailey Les règles du jeu politique, (Stratagems and Spoils, 1969), Paris, « Bibliothèque de sociologie contemporaine », PUF.

1972   Compte rendu G. Balandier Sens et puissance, La Pensée, février, 161, pp. 137-140.

1973   « Comment lire M . Griaule. A propos de l’ouvrage de D. Lettens », Cahiers d’Etudes africaines, XIII, 49, pp. 154-157.

1984  « Sociologies ‘actuelles’ de l’Afrique noire », Le Monde diplomatique, janvier, p. 11.

1985a  « Les mystères des Brazzavilles noires » in E. Terray (dir), Afrique plurielle, Afrique actuelle. Hommage à G. Balandier, Paris, Karthala, pp. 255-263.

1985b  « Une relecture actuelle : A Passage to Brazzaville » in G. Balandier, Sociologie des Brazzavilles noires, Paris, Presses de la FNSP, pp. 281-295.

1985c «  Bibliographie : Les travailleurs du Congo et des Brazzavilles Noires. Bibliographie complémentaire » in Idem, pp. 300-302.

1985d  « Bibliographie : Les problèmes du développement, de la ville et des travailleurs : ouvrages et articles de G. Balandier » in Idem, pp. 303-306.

1988  « L’anthropologie des travailleurs du Tiers-Monde » in ‘Les nouveaux enjeux de l’anthropologie. Autour de G. Balandier’, Revue de l’Institut de sociologie, 3-4, pp. 275-283.

1995  « La communauté des ethnologues : le cas des africanistes français et de leurs ‘objets’ face à la décolonisation » in N. Marouf (dir), Identité-Communauté, Cahiers du CEFRESS, Paris, L’Harmattan, pp. 99-124.

1996  « De l’invention urbaine en Afrique noire » in S. Ostrowetsky (dir), Sociologues en ville, Paris, L’Harmattan, pp. 11-114.

2000  Compte rendu M. Abélès et H.-P. Jeudy (dir), Anthropologie du politique, L’Homme, 153, pp. 303-305.

2001   « La ‘situation’ coloniale de Georges Balandier : notion conjoncturelle ou modèle sociologique historique ? », Cahiers internationaux de sociologie, CX, pp. 31-52.

2003a  « L’Anthropologie politique en France après 1980 : une démission programmée ? », Journal des Anthropologues, 92-93, pp.63-81.

2003b  « Commentaires obligés de Jean Copans. A propos d’un commentaire de Marc Abélès », Journal des Anthropologues, 94-95, pp. 243-247.

2005  Compte rendu G. Balandier Civilisés, dit-on et Civilisations et puissance, Revue Tiers Monde, 181, pp. 223-227.

2006a  Compte rendu G. Balandier, Le Grand Dérangement (et 3 autres publications), Revue Tiers Monde, 185, pp. 225-228.

2006b « L’anthropologie a-t-elle raison d’oublier ses traditions ? Où sont donc passées l’économie et le politique ? », Social Anthropology/Anthropologie sociale, 14, 2, pp. 261-271.

2006c  « Ethnologie du monde contemporain » in S. Mesure et P. Savidan (dir), Dictionnaire des Sciences humaines, Paris, PUF, pp. 417-420.

2006d  Développement mondial et mutations des sociétés contemporaines, Paris, A. Colin (‘128’).

2009   Compte rendu Jean Rouch, Alors le Noir et le Blanc seront amis. Carnets de mission 1946-1951, Revue Tiers Monde, 199, pp. 692-694.

2010  Sociologie du développement, Paris, A. Colin (‘128’), 2e édition refondue de 2006d.

2011  « L’Afrique noire comme paradigme fondateur des sciences sociales françaises et francophones du développement (1920-2010) », Ethnologie française, 41, 3, pp. 405-414.

2013  « Ethnologie, anthropologie et situations coloniales. L’exemple français entre politisation et mystification » in C. Maurel (dir), Essais d’Histoire globale, Paris, L’Haramattan, pp. 137-159.

2014  Georges Balandier. Un anthropologue en première ligne, Paris, PUF.

2015  « Où sont les lectures alternatives de Suzanne Chazan ? », Journal des Anthropologues, 142-143, pp. 327-332.

2016a  « Leiris et Balandier face à la situation coloniale des années 1950. Entre dévoilements socio-politiques et redéfinitions disciplinaires », Raison Présente, 198, pp. 61-73.

2016b   Disparitions « Georges Balandier, sociologue, spécialiste de l’Afrique », Le Monde, vendredi 7 octobre, p. 14.

(à paraître 2017) « Sociologie(s) et/ou anthropologie(s) actuelles ? L’œuvre de Georges Balandier au miroir de soixante-dix ans d’évolution des sociétés et des cultures de l’Afrique subsaharienne et des savoirs les concernant » Actes du colloque international en hommage à G. Balandier (UCAD-Dakar, juin 2016).

(en préparation)   « La difficile archéologie sociologique du Dakar des années 1950», Préface à P. Mercier, Le Dakar colonial des années 1950. Contribution à la sociologie des villes et édition du manuscrit.

 

2 Sur l’ethnologie et l’anthropologie française

 

A Généralités

1976  « Les tendances de l’anthropologie française » in G. Balandier (dir), Questions à la sociologie française, Paris, PUF, pp. 45-60.

1980  « Anthropologie française et surplus américains », Politique Auhjourd’hui, 9-10, pp. 106-115.

1992  « L’anthropologie française au pluriel : impressions africanistes », Politique africaine, 45, pp. 129-134.

2007  « Les dialectiques infinies des images de soi de l’anthropologie française », in O. Leservoisier et L. Vidal (dir), L’anthropolgie face à ses objets : nouveaux contextes ethnographiques, Paris, Archives contemporaines, pp. 19-40.

 

B Fondateurs

1979a  (avec J. Jamin)  Aux origines de l’anthropologie française. Les Mémoires de la Société des Observateurs de l’Homme en l’an VIII, Paris, Le Sycomore.

1979b  (avec J. Jamin) « Présentation. De la filiation déviée à l’oubli des origines » in Idem, pp. 23-67.

1994 Réédition revue, corrigée et augmentée de 1979, Paris, JeanMichel Place (« Présentation », pp. 7-51).

[M. Mauss]

1993  « M. Mauss », Encyclopédie Axis, Tome 6, Paris, Hachette, pp. 436-437

1999  « Œuvre secrète ou œuvre politique ?  Les Ecrits politiques de Marcel Mauss», L’Homme, 150, pp. 217-220.

 

C Chercheurs et courants contemporains

[Claude Lévi-Strauss]

1979 « Lévi-Strauss face à Rousseau ou la censure du politique » in J.-L. Amselle (dir), Le Sauvage à la mode, Paris, Le Sycomore, pp. 27-94.

1993   « Claude Lévi-Strauss », Encyclopédie Axis, Tome 6, Hachette, pp. 176-177.

[Claude Meillassoux]

2005  [Nécrologie] « Claude Meillassoux (1925-2005) », Cahiers d’Etudes africaines, 177, pp. 5-13.

2009   « Un développement sans acteurs mais non sans politique. La difficile empiricité d’un engagement anti-impérialiste » ,’Claude Meillassoux’, Journal des Anthropologues, 118-119, pp. 65-88.

2014  « L’escapade urbaine de Claude Meillassoux », Préface à Claude Meillassoux, Bamako. L’urbanisation d’une communauté africaine (traduction de l’anglais par R. Meunier), Introduction de J.-P. Colleyn et M. Sow, Bamako, Editions de Tombouctou-IRD-IMAF, pp.  7-29.

[G. Althabe]

2005  « Le maître péripatéticien ou comment faire l’anthropologie par l’exemple de la parole », ‘Hommage à Gérard Althabe’, Journal des Anthropologues, 102-103, pp. 469-481.

[M. Augé]

[1983]    « De l’idéologique au paganisme ou le malin génie et son maître », Cahiers d’Etudes africaines, XIII, 92, pp. 471-483.

[Christian Geffray]

2001 [Nécrologie] (avec Jean-Pierre Dozon] « Christian Geffray (1954-2001) », Cahiers d’Etudes africaines, 162, pp. 239-242.

2003  « Le point de vue de Jean Copans », ‘Autour d’un livre’ : C. Geffray, Trésors. Anthropologie analytique de la valeur, Politique africaine, 89, pp. 206-209.

[L’anthropologie économique marxiste]

1974 « A propos du numéro spécial Ethnologie » , (Lettre à La Pensée), La Pensée, 175, pp. 134-137.

1977  « A la recherche de la théorie perdue : marxisme et structuralisme dans l’anthropologie française », Anthropologie et Sociétés, 1, 3, pp.137-158.

1978  (avec David Seddon) « Marxism and Anthropology : A Preliminary Survey » in D. Seddon (ed), Relations of Production: Marxist Approaches to Economic Anthropology, London, F. Cass, pp. 1-46.

1979 « In Search of Lost Theory : Marxism and Structuralism within French Anthropology », Review, III, 1, pp. 45-73. [Traduction de 1977].

1982a  « Mode de production, formation sociale ou ethnie : les silences d’une anthropologie marxiste » suivi d’un commentaire de M. Abélès, Anthropologie et marxisme, Document de travail du centre d’Etudes africaines (EHESS), 4, mars, 30p. multigr.

1982b  « Attention ! Une anthropologie marxiste peut en cacher une autre ! » in J.-C. Delaunay (dir) Actualité du Marxisme, Vol 1, Paris, Anthropos, pp. 39-50.

1986  ‘Modo di produzione, formazione sociale e etnia : i silenzi di une antropologia marxista », Materiali filosofici, 3, pp. 229-250. [Traduction de 1982a].

1988 « Les modèles marxistes dans l’anthropologie économique française : prêt-à-porter ou haute couture ? », Cahiers internationaux de sociologie, XXXIV, janv-juin, pp.161-176.

[Les chercheurs français en développement]

2007a   ‘Itinéraires de chercheurs’, Revue Tiers Monde, 191

2007b  « Itinéraires de chercheurs : Introduction » Idem, pp.  489-495.

 

 

3 Perspectives personnnelles

 

[Eléments biographiques]

1986 « Pourquoi pas l’Afrique du sud ? », Les Temps Modernes, 479-480-481, pp. 13-56.

1990  La longue marche de la modernité africaine.Savoirs, intellectuels, démocratie, Paris, Karthala.

1991  « Entretien », Plein Sud, 1, février, pp. 37-40.

1998 2e  édition revue, corrigée et augmentée d’une préface ‘Le chèque en blanc des études africaines. Ethnies, violences, cultures politiques’ (pp. 7-15) de 1990.

1999  « Pour une anthropologie des genres (des sexes) universitaires » in N. Marouf (dir) , Pour une sociologie de la forme. Mélanges Sylvia Ostrowetsky, Paris, L’Harmattan, pp. 448-467.

2010  « Passer en revue ou être de la revue ? Les cheminements périodiques d’un anthropologue africaniste », Cahiers d’études africaines, 198-199-200, pp. 557-580.

2013  « Entretien avec Jean Copans réalisé par Virginie Diaz-Pedregal et Danielle Kamelgarn-Cerland », ‘Les transformations de la coopération internationale par le développementt’, Sociologies Pratiques, 27 , pp. 29-39.

2014  A Longa Marcha da Modernidade Africana. Saberes, Intelectuais, Democratia, Edicoes Mulemba/ Edicoes Pedago [Traduction en portugais de 1990].

 

 

[Interventions ‘militantes’] [* : publications à caractère acdémique ; ** : publié sous un pseudonyme]

**1964  « Classes et luttes de classes en Afrique » (sur J. Ziegler et R. Barbé), Sous le drapeau du socialisme, 12, pp. 25-27.

*1970  Présentation, discussion, traduction de textes et direction du dossier « Les responsabilités sociales et politiques de l’anthropologue », Les Temps Modernes, 293-294, dec. 1970-janv. 1971, pp. 1121-1193 au sein d’un dossier plus vaste « Anthropologie et Impérialisme » (pp. 1061-1201) qui a une suite « Anthropologie et Impérialisme II », Les Temps Modernes, 299-300, pp. 2345-2407.

**1971a  « Révolution coloniale et sous-développement », Sous le drapeau du socialisme, ?, pp. 12-20.

**1971b  « Néo-colonialisme et luttes sociales en Afrique », ?, pp. 21-24.

1972  Entretien avec Alain Jaubert « Les ethnologues de la CIA », Politique Hebdo, 31, 1er juin, pp. 19-20.

1973  « Les anthropologues et le Vietnam : vers le pays Viet », Cahiers d’Etudes du Socialisme vietnamien, 2, pp. 10-12.

*1974a  Critiques et politiques de l’anthropologie, Paris, F. Maspero.

**1974b (co-direction anonyme avec C. Meillassoux) Comité Information Sahel, Qui se nourrit de la famine en Afrique ? Le dossier de la faim au Sahel, Paris, F. Maspero.

**1974b « Samir Amin ou le cheval de Troie des bourgeoisies nationales », Sous le drapeau du socialisme, ?, pp. 40-42.

*1975a (textes chosis et présentés) Anthropologie et Impérialisme, Paris, F. Maspéro.

*1975b « Images, problématiques et thèmes » in Jean Copans (dir) Sécheresses et famines du Sahel, Vol I, Ecologie/Dénutrition/Assistance, Paris, F. Maspero, pp. 9-39. [Vol 2 Paysans et nomades].

1975c « Une nouvelle politique néocoloniale » in UGTSF, Qui est responsable du sous-développement ?, Paris, F. Maspero, pp. 27-34.

1975d   Entretien « Critique et politique de l’anthropologie », Impact (revue du cinéma direct), 3, pp. 5-12.

*1975e « Réponse à Robert Buitenhuijs : Quelques maladies infantiles de l’anthropologie révolutionnaire française », Cahiers d’Etudes africaines, XV, 3, 59, pp. 545-546.

*1976  Commentaire de S. W. Chilungu ‘Issues in the Ethic of Research Method: An Interpretation of Anglo-American Perspective”, Current Anthropology, vol. 17, 3, pp. 467-468.

*1977  (Débat avec P. Decraene) « Ethnologie et Journalisme » in E. Remond (dir), Journalisme et sciences sociales, Bordeaux, MSHA, pp. 112-130.

*1978  « Témoin, savant ou militant : pour qui parle l’ « anthropologue » ? », Journées anthropologiques de l’Université Laval, février, 5p. multigr.

1979  Entrtien avec J.-L. Amselle et C. Meillassoux « Anthropologie, Marxisme, Impérialisme », Communisme, 4, pp. 15-35.

1981  « Sur la politique ‘à ras de terre’ », Le Monde, 15 septembre, p. 2.

*1982  Nécrologie « Ruth First », Politique africaine, II, 7, p. 121.

*1989  Nécrologie « David Webster (1945-1989) : un anthropologue, un militant », Politique africaine, 36, p. 109-110.

**1991a  « L’Afrique noire peut-elle reprendre l’initiative ? », Sous le drapeau du socialisme, 118-119, pp. 14-18.

1991b  « The French Revolution and the Black People of and from Africa », Travaux et documents, Nairobi, CREDU, 40p.

1991c  “No Shortcuts to Democracy: The Long March Towards Modernity”, Review of African Political Economy, 50, pp. 92-101.

*1991d  “Si tu veux la paix, prépare (l’anthropologie de) la guerre » Préface à Christian Geffray, La cause des armes au Mozambique, Paris, Karthala, pp. 5-15.

1991e «  La crise de l’Afrique peut être salutaire », Echanges, mars, pp. 42-43.

1991f   Entretien, Plein Sud, hiver, pp. 37-40.

1991g   « Critique politique de l’anthropologie » in P. Bonte et M. Izard (dir), Dictionnaire de l’Ethnologie et de l’Anthropologie, Paris, PUF, pp. 182-184. (2e édition, 2000).

1994a  « Afrique noire : la démocratisation au service de quelle démocratie ? », Esprit, 198, 1, janvier, pp. 160-164.

1994b  « L’Afrique du Sud : de la réforme politique à la réorme sociale », Utopie critique, 3, juin, pp. 7-14.

1994c « L’ethnie introuvable. Déconstruction historique, manipulations politiques et identifications culturelles », Critique communiste, 139, automne, pp. 39-43.

1997  « Mouvements socio-politiques, Etats et Plans d’Ajustement structurel en Afrique noire », Utopie critique, 10, 4e trimestre, pp. 67-80.

*1998  « Entre porteurs de valise et porteurs de savoirs. Anthropologues, encore un effort si vous voulez être révolutionnaires ! » in B. Schlemmer (dir), Terrains et engagements de Claude Meillassoux. Hommages précédés d’un essai de Claude Meillassoux ‘Du bon usage des classes sociales’, Paris, Karthala, pp. 251-268. 

*1999  Commentaire de P. Pels ‘A Prehistory of Ethical Codes in Anthropology’, Current Anthropology, vol. 40, 2, april, pp. 116-118.

*2000a   « Le faux naïf sur le sentier des guerres (de libération nationale ?). L’anthropologie est-elle naturellement anti-impérialiste ? » in P. Konings, W. van Binsbergen, G. Hessling (dir.), Trajectoires de libération en Afrique contemporaine. Hommage à Robert Buitenhuijs, Paris, Karthala, pp.109-122.

*2000b  « Les recherches actuelles sur l’Afrique australe » in P. Bonte et M. Izard (dir.), Dictionnaire de l’ethnologie et de l’anthropologie, 2eme édition revue et corrigée, Paris, PUF, p. 747.

2000c  « L’Afrique et la mondialisation » (Débat avec G. Marquis, R. Banégas et A. Glaser), Utopie critique, 18, 3e trimestre, pp. 35-52.

2001   « La sociologie, astrologie des sciences sociales ? », Le Monde, 2 Mai.

2002a  « La modernité démocratique face aux esprits des chapelles ? », Préface à Abel Kouvouama, Modernité africaine. Les figures du politique et du religieux, Paris, L’Harmattan, pp. 11-16.

2002b  « Sociologie actuelle d’une sociologie gabonaise ? », Préface à Mesmin-Noël Soumaho, Eléments de méthodologie pour une lecture critique, Paris, L’Harmattan, pp. 15-17.

2003  « Après l’ajustement de l’Etat voici venu l’ajustement de la nation », Utopie critique, 25, pp. 87-100.

2004  Traduction (avec Michelle Copans) Mahmoud Mamdani, Citoyen et Sujet. L’Afrique contemporaine et l’héritage du colonialisme tardif, Paris, Karthala-Sephis.

2005  « Le dernier coup de manivelle », Préface à C. Messi Me Nang et A. Moundziégou Moussavou (dir.), Le malaise gabonais. Elites et société au Gabon, Paris, L’Harmattan, pp. 11-13.

2006a  « Le point de vue de Jean Copans » à propos de P. Blanchard, N. Bancel et S. Lemaire (dir), La fracture coloniale : la société française au prisme de l’héritage colonial, Politique africaine, juin, 102, pp. 194-198.

2006b  « Le Journaliste, le Président et les Libraires. La difficile critique du Sénégal de Wade. Entretien avec Abdou Latif Coulibaly », Politique africaine, 104,  dec., pp. 127-139.

2006c  P. Blanchard, N. Bancel et S. Lemaire (eds), La fracture coloniale, Utopie Critique,  36, pp. 55-58.

*2009   « Amartya Sen : ce que peuvent les pauvres », Sciences humaines, 206, pp. 42-43.

2010   Compte rendu Olivier Besancenot et Daniel Bensaïd, Prenons Parti. Pour un socialisme du XXIe siècle, Revue Tiers Monde, 202, pp. 224-226.

*2012   « L’aide au développement ne marche pas à la cannonière ! », Revue Tiers Monde, 209, pp.199-212.

*2013    « Le développement cela s’étudie d’abord au Nord », Walfadjri (Dakar), 8 (p. 10-11), 9 (p. 10), 10 (p. 10), 11 (p. 10) juillet.

 

 

4 Conceptions générales de l’Anthropologie et sociologie de la connaissance des sciences sociales sur le Sénégal et l’Afrique noire

 

A Anthropologie

1971a (avec S. Tornay, M. Godelier, C. Backès-Clément) L’anthropologie: science des sociétés primitives?, Paris, Denoël.

1971b  « Introduction : De l’ethnologie à l’anthropologie » in Idem, pp.15-47.

1974   « Tribalisme », Encyclopedia Universalis, Vol. 6, pp. 311-313.

1979  « Anthropologie américaine et socio-biologie », Le Monde, 4 décembre, p. 4

1985  « Le regard ethnologique » in M. Guillaume (dir), Etat des sciences sociales en France, Paris, La Découverte, pp. 115-119.

1987  « La solitude de l’anthropologue de fond » in Vers des sociétés pluriculturelles : études comparatives et situation en France (Actes du Colloque international de l’AFA, janvier 1986, Paris), Paris, ORSTOM, pp. 630-636.

1992a « Contemporary Myths of the Savage » in C.W. Gailey (ed), Dialectical Anthropology. Essays in the Honour of Stanley Diamond, Vol 1, Civilisation in Crisis, Gainesville, University of Florida Press, pp. 57-71.

1992b  “Notre anthropologie est-elle celle des Autres? et réciproquement ? », Journal des Anthropologues, 46, pp. 23-32.

1992c  « Recapturer l’anthropologie et travailler au temps présent », Journal des Anthropologues, 50-51, pp. 25-33/43/45/47.

1993a   « L’Anthropologie » , Encyclopédie Axis, Vol. 1, Paris, Hachette,  pp.262-267.

1993b  « L’Ethnologie », Encyclopédie Axis, Vol. 4, Paris, Hachette, pp. 200-207.

1994   « Primitif », Encyclopédie Axis, Vol. 8, Paris, Hachette, pp. 398-401.

1995  « L’anthropologue et ses doubles : à qui la parole ? » in Les composantes politiques et éthiques de la recherche, Paris, ORSTOM, pp. 37-47.

2000a  (avec S. Genest) (dir.), « Terrains d’avenir », Anthropologie et Sociétés, 24, 1.

2000b (avec S. Genest), « L’anthropologie et le millénaire », Introduction à « Terrains d’avenir », Anthropologie et Sociétés, 24, 1, pp. 5-13.

2000c « Mondialisation des terrains et/ou internationalisation des traditions disciplinaires ? L’utopie d’une anthropologie sans frontières », Anthropologie et Sociétés, op. cit., pp. 21-42.

2000d  « Anthropologie sans frontières : inter-nationalistes, mondialistes ou internautes ? L’inconscient national à l’épreuve des terrains et des débats » (Réponse à M. Lambek, J. Michaud, W. van Beek, J.-P. Warnier), Anthropologie et Sociétés, op. cit., pp. 53-55.

2000e   Compte rendu  A. Gupta and J. Ferguson (eds.), Culture, Power and Place et A. Gupta and J. Ferguson (eds.), Anthropological Locations, Anthropologie et Sociétés, 24, 1, pp.175-178.

2000f   Compte rendu  J.-L. Siran, L’illusion mythique, Anthropologie et Sociétés, 24, 1, pp.180-182.

2005  « La culture anthropologique : un bagage nécessaire, un terrain sensible »  in Fl. Bouillon et al. (dir), Terrains sensibles. Expériences actuelles de l’anthropologie, Collection ‘Dossiers africains’, Ceaf, EHESS, pp.107-123.

2007  « De l’anthropologie humaniste à l’anthropologie humanitariste: les trois décès de l’anthropologie sociale », in Christine Deslauriers et Dominique Juhé-Beaulaton, (dir.), Afrique, terre d’histoire. Au coeur de la recherche de Jean-Pierre Chrétien, Paris, Karthala, pp. 159-181.

2008  Compte rendu Ribeiro, Gustavo Lins and Escobar, Arturo (eds.), World Anthropologies: Disciplinary Transformations within Systems of Power, Social Anthropology, 16, 2, pp. 250-252.

2009a  « La troisième mondialisation de l’anthropologie : une anthropologie sans frontières historiques, politiques, culturelles ou scientifiques ? », in Francine Saillant (dir.), Réinventer l’anthropologie ? Les sciences de la culture à l’épreuve des globalisations, Montréal : Liber, pp.67-85.

2009b  Compte rendu Ferguson, James, Global Shadows. Africa in the Neoliberal World Order, Social Anthropology, 16, 1, pp. 114-115.

2009c  Compte rendu Tiphaine Barthélémy et Maria Couroucli (dir.), Ethnographes et Voyageurs. Les défis de l’écriture”, Cahiers d’études africaines, 193-194, pp.624-626.

2010a    L’ethnologie, Paris, Le Cavalier bleu.

2010b   Introduction à l’ethnologie et à l’anthropologie, 3e édition refondue, Paris, A.  Colin,

2011a   L’enquête ethnologique de terrain, 3e édition refondue, A. Colin.

2011b  « L’économie morale des anthropologies-monde du 21e siècle », Social Science Information sur les sciences sociales, 50, 3-4, pp. 472-482.

2011c  « La recomposition des sciences sociales du développement et de l’humanitaire au XXIe siècle », Cahiers d’études africaines, 202-203, pp. 311-329.

2011d  « Le développement et la mondialisation dans les sciences sociales françaises : une chance ou un nouveau ghetto pour l’anthropologie ? », Journal des Anthropologues, 126-127, pp. 81-118.

2013a   « Le développement cela s’étudie d’abord au Nord », Walfadjri (Dakar), 8 (p. 10-11), 9 (p. 10), 10 (p. 10), 11 (p. 10) juillet.

2013b  Compte rendu  D. Mosse (ed), Adventures in Aidland. The Anthropology of Professionals in International Development, Sociologies Pratiques, 27, pp.193-197.

2014a   Compte rendu  A. Bank, L. Bank (eds), Inside African Anthropology. Monica Wilson and her Interpreters, Politique africaine, 135, pp.225-227.

2014b  « Pourquoi travail et travailleurs africains ne sont plus à la mode en 2014 dans les sciences sociales. Retour sur l’actualité d’une problématique du XXe siècle », ‘Travail et politique’, Politique africaine, 133, pp. 25-43.

2015a « Vulnérabilités des situations d’enquête, des anthropologues et de leurs informateurs ou des disciplines en sciences sociales ? », Anthropologie et Développement, 42-43, pp. 227-235.

2015b  Compte rendu K. Gardner and D. Lewis, Anthropology and Development. Challenges for the Twenty-First Century, Anthropologie et Développement, 42-43, pp. 237-244.

2015c « L’appel de la théorie : le terrain le plus difficile. Des crises d’identité de l’anthropologie », ‘Enquête en terrain difficile’, Civilisations, 64, 1 et 2, pp. 163-173.

2016  « L’Afrique noire a-t-elle besoin du développement (de l’anthropologie) ou au contraire d’une anthropologie (du développement)? » in M. Lafay, F. Le Guennec-Coppens et E. Coulibaly (dir.), Regards scientifiques sur l’Afrique depuis les indépendances, Paris, Société des Africanistes-Karthala, pp. 377-395.

2017 (à paraître) « Une tradition plus que séculaire de l’anthropologie : la redéfinition permanente des relations entre terrain local et terrain global », ‘Les terrains du global ‘, Terrains/Théories, 5.

(à paraître) « Les sciences sociales connaissent-elles le progrès ? Retour sur le paradigme de la construction de la sociologie, de l’ethnologie et de l’anthropologie  au XXe siècle au miroir du développement et de la mondialisation » (Actes du colloque international de Ziguinchor, dec 2014).

 

 

Sociologie de la connaissance

1980  « ‘Ceddo’ ou l’histoire introuvable », Annales, 3-4, pp. 848-852.

1981  « Le débat sur l’expérience kenyane », Le Monde diplomatique, nov., pp. 19-20

1985  « Entre l’histoire et les mythes ( à propos de Ceddo) » in D. Serceau, Sembene Ousmane, Cinémaction, 34, pp. 57-59.

1991  « Les noms du Géer. Essai de sociologie de la connaissance du Sénégal par lui-même. 1950-1990 », Cahiers d’Etudes africaines, XXXI, 3, 123, pp. 327-362.

1993  « Pourquoi repenser l’histoire coloniale, le mouvement anti-colonial et nationaliste en Afrique noire » , Orientalia Karalitana (Cagliari), 2, pp. 43-66.

1995  « Le débat kenyan » (Chapitre 8) in S. Ellis et Y.-A. Fauré (dir), Entreprises et entrepreneurs africains, Paris, Karthala, pp. 105-113.

1996  « La crise de l’Afrique noire au miroir des études africanistes africaines », Bulletin de l’IFAN (Dakar), B2, 47, pp. 47-63.

1999  « Histoire savante, histoire populaire (populiste), histoire militante, histoire scolaire : puissance symbolique ou impuissance politique de l’Histoire en République d’Afrique du Sud » in C . Carpentier (dir), Identité nationale et enseignement de l’Histoire. Contextes européens et africains, CEFRESS-CURSEP, Paris, L’Harmattan, pp. 123-166.

2002  « Les noms du Géer : essai de sociologie de la connaissance du Sénégal par lui-même (1950-2001) » in M. C. Diop (dir.), Le Sénégal contemporain, Paris, Karthala, pp. 155-184.

2005  « Conjonctures historiques, mutations hiérarchiques et stabilisations sociales : la confrérie mouride du Sénégal entre multifonctionnalité, flexibilité et silences anthropologiques » in O. Leservoisier (dir), Terrains ethnographiques et hiérarchies sociales. Retour réflexif sur la situation d’enquête, Paris, Karthala, 2005, pp. 231-257.

2010a « Du néo-patrimonialisme au big man: une excursion sénégalaise au XXIe siècle au regard des Cameroun et Kenya d’il y a un quart de siècle », in Dominique Darbon (dir.),  Le comparatisme à la croisée des chemins. Autour de l’œuvre de Jean-François Médard, Paris, Karthala-MSHA, pp. 43-57.

2010b  « Mais où sont les mourides d’antan ? Le marabout et le prince (président)… et les chercheurs », in Dominique Darbon, René Otayek, et Pierre Sadran (dir.), Mélanges offerts à Christian Coulon. Altérité et identité, itinéraires croisés, Bruxelles, Bruylant, pp. 93-109.

2010c  Un demi-siècle d’africanisme africain. Terrains, acteurs et enjeux des sciences sociales en Afrique indépendante, Paris, Karthala. [Recueil d’une demi-douzaine d’articles parus].

2013  « La famille très étendue de Momar Coumba Diop », Préface à M.C. Diop (dir.), Sénégal (2000-2012). Les institutions et politiques publiques à l’épreuve d’une gouvernance libérale, Paris, CRES-Karthala, pp. 11-20.

2015  « Migrations des populations et mutations des problématiques en sciences sociales : les leçons de la longue durée et de l’intimité vilageaoise », Préface à Hamidou Dia, Trajectoires et pratiques migratoires des Haalpulaaren du Sénégal. Socio-anthropologie d’un ‘village multi-situé’, Paris, L’Harmattan, pp. 13-27.

(à paraître) « Le maraboutage des études islamologiques au Sénégal » in G. Holder et J.-P. Dozon (dir.), Espaces publics religieux. Etats, Sociétés et Islam en Afrique de l’Ouest.

 

 

 

 

 

 

Anthropologie – Ethnologie (XIXe – XXIe siècle)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search