Colloque final – La vie savante

La vie savante

Vertus et limites d’une hypothèse de travail

Colloque international

30-31 mai 2018

 

Paris, EHESS

96 et 105, bd Raspail

 

Coordination : Nicolas Adell

 

Ce que la science fait à la vie de celui qui la pratique : tel a été, durant les trois dernières années, l’axe problématique du programme de recherche « La vie savante. Vers un renouvellement du genre biographique dans les sciences studies » (VISA). Il consistait notamment dans l’élaboration d’un outil heuristique, la « vie savante », dont il s’agira ici de discuter les vertus et les limites.

Les résultats de certaines enquêtes conduites dans le cadre du programme seront ici exposés et confrontés à d’autres travaux et démarches portant sur l’histoire et l’anthropologie des savants, et questionnant les usages de la biographie scientifique, de l’histoire des savoirs et des configurations savantes en général.

 

30 mai 2018 (105 bd Raspail, salle 8)

9h : Accueil

9h15-9h30 : Introduction générale (Nicolas Adell)

 

Vies savantes, biographies intellectuelles, fictions scientifiques : comment se saisir d’un savant ? (9h30-12h30)

Présidence : Vincent Debaene (Université de Genève)

 

  • Le rôle non anecdotique de l’anecdote dans la compréhension de la vie savante, Anne Collinot (CNRS, Centre Alexandre Koyré)
  • La vie savante de Claude Lévi-Strauss, Emmanuelle Loyer (Sciences Po, Centre d’histoire)
  • La vie savante, tout un roman : à propos de quelques fictions biographiques, Sylvie Sagnes (CNRS, IIAC-Lahic)
  • Le géographe comme lettré. Geste encyclopédique, vie savante et singularisation de Max Sorre, Dylan Simon (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne)

 

Pause déjeuner

 

Auto-bio-graphie : Savants, vos papiers ! (14h00-17h00)

présidence : Françoise Zonabend (EHESS, LAS)

 

  • Ne jamais croire les savants sur parole. Ce que l’on dit et ce que l’on fait, Jean-François Bert (Université de Lausanne) et Jérôme Lamy (CNRS, Certop)
  • De l’autobiographie raisonnée aux anamnèses d’Henri Desroche, André Mary (CNRS, IIAC-Lahic)
  • Affinités non mitoyennes : ethnologie et poésie au prisme de Tina Jolas, Nicolas Adell (Université de Toulouse – Jean Jaurès, LISST-CAS)
  • Hériter, refuser, retenir. Pierre Clastres en ses écrits, Éléonore Devevey (Université de Genève / Université Lyon 2 Lumière)

 

17h : Projection de deux court-métrages réalisés dans le cadre de « VISA – diffusion des savoirs »

  • Anthropologue, mode d’emploi (2018, réal. Ann Gourmelen, 10 mn)
  • Si l’anthropologie était… (2018, réal. Ann Gourmelen, 20 mn)

 

31 mai 2018 (96 bd Raspail, salle M. et D. Lombard)

 

(Dés)engagez-vous ? Actions publiques et militantismes savants (10h-12h30)

présidence : Christine Laurière (CNRS, IIAC-Lahic)

 

  • Pierre Bourdieu, Mouloud Mammeri : engagement et anthropologie de soi, Tassadit Yacine (EHESS, LAS)
  • Juristes aux Tropiques. Ecriture de soi, écriture du droit, Laetitia Guerlain (Université de Bordeaux, CAHD) et Frédéric Audren (CNRS / Sciences Po, CEE)
  • Femmes, ethnologues et militantes, Agnès Fine (EHESS, LISST-CAS)

 

Pause déjeuner

 

Usages de la vie savante (nécrologies, cosmologies, etc.) : que faire du savant ? (14h-17h)

Présidence : Françoise Waquet (CNRS, CELLF)

 

  • Les métamorphoses de l’obituaire. Les nécrologies dans la revue L’Anthropologie, Jérôme Lamy (CNRS, Certop), Sébastien Plutniak (École française de Rome)
  • Vies posthumes de Paul Vidal de la Blache, Nicolas Ginsburger (Géographie-Cités / EHGO)
  • Terrain et vie savante : Karl von den Steinen et les Marquises, Céline Trautmann-Waller (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 / IUF)
  • Egohistoire d’un biographe, Marc-Antoine Kaeser (Université de Neuchâtel, Laténium)

colloque La vie savante


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.