2016-2017

Vie savante et anthropologie 2

vie-savante-et-anthropologie-2 Université de Toulouse – Jean Jaurès

Maison de la Recherche, salle E323, 10h30-12h30

 

 

 

À partir de l’examen de quelques figures importantes de l’anthropologie du XXe siècle, ce séminaire voudrait ouvrir le champ de l’histoire et de l’anthropologie des acteurs des sciences humaines en le desserrant de l’alternative dans laquelle il semble actuellement pris : soit le côté de la-vie-de-laboratoire, soit celui de la-vie-et-l’œuvre. Il s’agit ici d’élargir l’horizon vers la perspective de la « vie savante », qui se veut être un renversement des démarches et des objectifs de la biographie scientifique : non le rêve dans le lit de Procuste de la chronologie, mais l’expérience vive du ressac de l’œuvre à venir sur la vie présente ; non l’histoire des conditions de production de la science, mais l’anthropologie des modalités de la présence savante. Et ce par la description, non de la vie scientifique, mais de quelques manières savantes de conduire son existence.

 

Programme

 

4 novembre Jean Copans (Université de Paris – Descartes)

Georges Balandier, la quête obstinée mais épisodique de l’auto-bio-gra-vie

 

2 décembre Baptiste Buob (CNRS, LESC)

Jean Rouch et les vicissitudes de la ciné-transe

 

6 janvier Nicolas Adell (Université de Toulouse – Jean Jaurès), Jérôme Lamy (CNRS – Certop), Sébastien Plutniak (Ecole Française de Rome)

Présentation de Ce que la science fait à la vie (Editions du CTHS, 2016)

 

3 février Vincent Debaene (Université de Genève)

Michel Leiris, poète et ethnographe : la vie savante entre la vocation et la carrière

 

10 mars Renato Athias (Université de Pernambuco)

Curt Nimuendajú et les Amérindiens du Haut Rio Negro

 

31 mars Frédéric Saumade (Aix-Marseille Université)

Penser ou pratiquer le primitif ? La dialectique Lévy-Bruhl/Cushing, ou le « mythe d’origine » de l’anthropologie contemporaine

 

5 mai Anne Raulin (Université de Paris-Ouest La Défense)

Abram Kardiner, acteur américain des sciences humaines et du courant « Culture et personnalité »

 

2 juin Manoël Pénicaud (CNRS, IDEMEC)

Louis Massignon, pilier de l’islamologie française. Une articulation complexe entre homme de science et homme de foi.

 

Anthropologie – Ethnologie (XIXe – XXIe siècle)