Nicolas Adell

 

Capture d’écran 2016-02-09 à 18.42.42Maître de conférences en anthropologie
Université de Toulouse – Jean Jaurès
LISST – Centre d’anthropologie sociale

Après des recherches conduites sur des communautés de métier de forme initiatique (les compagnonnages), N. Adell a prolongé les problématiques liées aux modes de production des sujets et des identités individuelles et collectives dans la modernité occidentale dans deux directions : une anthropologie des modes de rapport au passé (constructions des patrimoines notamment) et une anthropologie des mises en forme de l’existence (passions de la narration de soi, arts savants de vivre, etc.).

Responsable scientifique du programme VISA, N. Adell y développera la question des mises en forme savante de la vie à partir de l’analyse du monde des folkloristes, en France et en Europe, entre les années 1930 et les années 1970 d’une part, et à partir de l’analyse comparée des manières de dire la/sa vie chez les premiers anthropologues au moment où la discipline s’institutionnalise (1860-1930 ; Etats-Unis, Grande-Bretagne, France) d’autre part.

2015 (à paraître), dir. avec Jérôme Lamy, Ce que la science fait à la vie, Paris, Editions du CTHS.

2015 (à paraître), « Ouverture. La vie savante », dans N. Adell et J. Lamy (dir.), Ce que la science fait à la vie, Paris, Editions du CTHS.

2013, « Arts de faire, arts de vivre. Chefs-d’œuvre inconnus des compagnons du Tour de France », Gradhiva, n°17, p. 4-29.

2012, dir. avec Agnès Fine, Histoire et anthropologie de la parenté. Autour de Paul Lacombe (1834-1919), Paris, Editions du CTHS.

2012, « Paul Lacombe, d’une histoire l’autre. Fondations d’une anthropologie historique », dans N. Adell et A. Fine (dir.), Histoire et anthropologie de la parenté. Autour de Paul Lacombe (1834-1919), Paris, Editions du CTHS, p. 195-221.

 

Une réflexion sur « Nicolas Adell »

  1. Bonjour,
    Je souhaite connaître l’adresse où vous envoyer des informations sur les nouveautés parus aux éditions de la MSH et sur les Entretiens du Comptoir des presses que j’organise.
    Je vous remercie et vous adresse mes cordiales salutations
    corine le carrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anthropologie – Ethnologie (XIXe – XXIe siècle)